Monthly Archives: October 2013

Ayman

-Hadrien ! Y a un fou qui attend avec un chien.
-Un chien ?
-Un chien.
-Un punk ?
-Même pas.
-Chouette ! über chouette ! je prends !
Hadrien avait renoncé à s’occuper de la fille de 01h30 , une jeune arrivée par une ambulance, le sexe déchiré et l’intérieur des cuisses lacéré par une bouteille de verre insérée de force par une bande de filles. Les jours où il y avait peu de cas aux urgences, il enfonçait ses yeux bleus dans les yeux noirs de Sabrine Bax puis il inclinait la tête sur le côté droit et quand elle rougissait enfin, il savait qu’elle s’occuperait de tout pour lui, surtout des cas sociaux qui représentaient aux yeux d’Hadrien la quintessence de l’ennui… Les jours où le triage se faisait dans une salle d’attente bondée, il n’osait pas lui jouer cette comédie mais il pouvait, il le savait. Si la fille à la bouteille de verre était typiquement un cas pour Sabrine, l’homme impassible en tenue de jogging qui attendait sur sa chaise, voilà le genre d’Hadrien. IL venait de reposer avec soulagement un livre de Jacques Lacan qu’il avait trouvé vaguement intéressant à l’exception d’une définition de l’amour qu’il se répéta: “offrir à quelqu’un qui n’en veut pas quelque chose que l’on n’a pas” . En s’avançant vers cet homme, il se figurait comme un urgentiste offrant exclusivement ses soins à ceux qui n’en avaient guère besoin. Continue reading

Advertisements
Categories: Nouvelles | Leave a comment

Create a free website or blog at WordPress.com.